Archives de catégorie : ADSL – FTTH

Mayenne Point Org s’interroge : Fibre Optique – Trés haut débit – Laval Agglo ?

Suite à l’article paru dans Ouest France le Jeudi 24 Septembre 2009 

Nous précisons que les remarques effectuées auprès de l’agglomération en Mai 2008 sont à notre connaissance encore valide

Mais ceci avec la réserve suivante: A la lecture des déclarations officielles actuelles, il ne nous apparait pas de réelles évolutions relatives à nos remarques(Certaines ont peut être été entendues mais nous n’en sommes pas informé) .Nous n’avons pas connaissance du dossier actuel si celui-ci est réellement différent du précédent (les informations dont nous disposons dates du 1 er semestre 2008).

Mayenne Point Org espère avoir quelques précisions quand cela sera possible. Nous pourrons ainsi réactualiser si nécessaire ses remarques.

( Bien sûr nous sommes tout à fait!  pour ce projet….. 😉   ) 

Plus d’info en lisant la suite……….

 

Notre souhait est d’être intégrer à la réflexion et que nous puissions poser nos questions et ce dans le seul intérêt général.

Lisez la suite pour prendre connaissance de nos remarques.

Celles-ci ont été porté à la connaissance de Mr Aït-Arkoub, Vice-Président de Laval Agglo, qui nous a accordé un rendez vous.

Remarques.


– Le Projet ne tient pas compte du déploiement de Gigalis (le Réseau Régional.)
Gigalis (Nous rappelons l’échec de Mégalis*) a retenu un modèle non pérenne : location IRU (Indefeasible Right of Use)
ajouté à l’investissement des collectivités locales : cela risque de faire 2 réseaux de collectivité en concurrence (la région et laval Agglo)
Clients Gigalis (secteur public) vont rentabiliser la région et risque de couler l’investissement local.
*Mégalis avait promis l’extension vers le secteur privé la même promesse est faite avec gigalis Mais pas de certitude . Un réseau régional aura du mal à répondre aux attentes locales….

Peut on envisager, une cohérence entre les deux réseau qui doivent agir en terme de complémentarité et non de concurrence. Nous pensons qu’il faut s’assurer que Gigalis empruntera le réseau de Laval Agglo. D’autre part la solution envisagé DSP ou PPP par nos élus de l’agglo nous semble plus perenne dans 15 ans plus de besoin d’investissement )



– Le souhait de réutilisation de l’ancien câblage d’UPC ne bénéficiera qu’à un seul prestataire: numéricable. Dans ce cas Le "délégataire" du réseau n’offrira pas toute garantie d’indépendance pour développer la concurrence et le choix du fournisseur d’accès.

– (Y aurait il suite à l’ancien accord avec UPC un engagement de la mairie de Laval de ne pas développer d’initiative nouvelle ? type Clause de non concurrence avec UPC ?)

 

– Pourquoi dans l’appel d’offre à Maîtrise d’ouvrage pas de Brique complémentaire 1 alors qu’elle est présente dans le dossier présenté pour le vote du projet aux élus ( raccordement de toute les mairies en fibre optique). qu’en est il exactement?

 
– Pas de schéma directeur : fibre optique dans 10 ans sur les communes agglo?
Investissement public complémentaire à prévoir ? ou laisser seulement à l’initiative privée


– Accentuation de la fracture numérique au sein même de la ville et de l’agglomération.
Montflours 1 ou 2 megas en WIMAX plus cher qu’un 100 Mega en centre ville. et dans 10 ans?


– Wimax pourquoi investir dans cette solution?  Les détenteurs de licences wimax 3,5 se sont engagé à investir dans ce déploiement ?
si oui positionnement des émetteurs non pertinent
(rentabilité plus efficace avec un autre positionnement chercher une couverture plus large)


– Pertinence de l’utilisation de RTE ? Fibre optique sur ligne haute tension
création de nouveau point de raccordement complexe et onéreuse. (Principe IRU donc prévoir nouvelle location dans 15 ans


– Raccordement de l’Hippodrome ?

– Déploiement en priorité du FTTH (fibre optique) sur des zones déjà bénéficière de l’offre triple play.  pourquoi?


– Solution Wimax 5gz en place du Wifi envisagé ?
Plus de débit et plus longue distance, pas de licences comme le Wifi


– Les Solutions Novatrices NRA-HD ou NRA zone d’ombre ne semble pas avoir été abordée.     (Saint Berthevin, Chalon du maine, Montflours) le NRA LTX 53 à permis d’améliorer nettement la couverture sur Laval Nord

Rodolphe Chauvelier

ADSL en Mayenne: la suite !

En cliquant sur l’image vous pouvez télécharger la carte en taille plus importante, ATTENTION 2Mo… avec adsl c’est un plusen moins ;-))

Suite à l’appel d’offre pour la mise en place des NRAZO sur la Mayenne, nous avons décidé de mettre à jour la carte réalisée en 2005. Comme nous l’avions indiqué sur l’article précédent: http://association.mayenne.org/article.php?sid=304

Il s’agit d’un schéma de principe présentant l’implantation des NRA en Mayenne. Il n’a de raison d’être que par la volonté de notre association de donner une autre approche de la couverture ADSL en Mayenne, de tenter d’identifier pour un candide d’un coup d’œil la probabilité de niveau de service Internet sur n’importe quel point mayennais.

– Plus vous êtes éloignés d’un point vert ou rouge plus l’accès à L’ADSL est difficile voire impossible
– Plus vous en êtes éloignés moins vous aurez de rapidité de transmission et donc un niveau de service moindre
– Les NRAZO rouges propose des débits supérieurs à 2 mégas si ils sont raccordés en Fibre optique

REMARQUES RELATIVES A L’INTERPRETATION DE LA CARTE :


– En règle générales les Commutateurs NRA sont situés dans les parties agglomérées (centre-bourg) , mais dans quelques rares cas ceux-ci peuvent avoir été installés en campagne, cette vérification ultime ne peut être faite que sur le terrain par chaque commune. (Nous n’avons pas visiter l’ensemble des 104 répartiteurs)


– Les communes équipées de commutateur en vert ou rouge le moins de soucis de raccordement aux services ADSL dans leur campagne.


– Les communes relevées en Orange n’ont pas de NRA donc les services Internet pourront y être de qualité moindre


– Les dessertes finales (boucle locale) téléphoniques empruntent généralement le domaine public (voies routières)


– Les liens en bleu entre les communes ont été calculés en prenant en référence les lignes des mairies (numéros téléphoniques et fax)


Ce document ne peut être exhaustifs son but est de s’approcher au plus prêt de la réalité compte tenu d’éléments terrains constatés.
(Certaines données France Télécom n’étant pas publiques)


En Mayenne source FT :
4 zones d’activités (ZAE) ont bénéficié de l’implantation d’un NRAHD (central Haut Débit) permettant d’augmenter l’éligibilité xDSL des entreprises des zones concernées :
– 1 NRA HD sur l’agglomération de Laval, ZAE Bourny
– 1 NRA HD sur les agglomérations de Château Gontier et Azé, ZAE Bellitourne
– 1 NRA HD sur l’agglomération de Meslay du Maine, ZAE Chalopinière


Remarques relatives à l’appel d’offre :


Les liaisons optiques ne sont pas clairement définies et à ce stade du dossier nous ne pouvons connaître les débits offerts sur les NRA ZO ni les zones raccordables en très haut débits pour les entreprises


« …Cette prestation pourra être réalisée en utilisant un support fibre (lien ATM ou Ethernet) ou un support cuivre (lien Ethernet). Le débit de ce lien ne devra pas être un frein à l’offre de service pratiquée aux clients sur la zone géographique, en particulier les clients bénéficiant à l’origine d’un service haut débit devront pouvoir accéder à un débit au moins égal ou supérieur. Pour les autres le débit servi devra être limité par le seul affaiblissement de la ligne entre le NRA ZO et l’abonné et supérieur à 512Kbps… »


Lien vers un dossier spécial NRAZO sur le site du gouvernement


http://www.ant.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=264


Nous confirmons que nous estimons que le choix technique des NRA ZO est à notre sens le plus judicieux et le plus pérenne pour le département. Son défaut est qu’il ne facilite pas la concurrence. Nous espérons qu’il s’inscrit dans un « schéma départemental de développement des technologies » avec la mise en place d’autres NRA dans l’avenir et de déploiement de fibre optique pour l’accès au très haut débit.


Rodolphe Chauvelier
mayenne point org

Exemple de NRA (point vert) ici celui de Laigné 😉

Du Haut débit aux débiles ?

Petite Histoire:

Ca y est !  J’ai pu me fournir le texte du Plan numérique 2012 et me lance dans sa lecture. Tout d’abord, 6 pages d’introduction où sont dispensés des lieux communs (l’art de la rhétorique est réellement bien maîtrisé…) Mais soyons sport il est bon de rappeler le pour qui du pour quoi
(même si ils auraient pu faire plus court…)  😉
………
Diantre ! je découvre 154 mesures en faveur des technologies…… ouah ! J’ai hâte et commence par la première « mesure » Je suis alors  plein d’entrain, d’impatience et d’espoir et vous la livre dans son intégralité…
ne ratez pas la suite !


Action n°1 : Chaque Français, où qu’il habite, bénéficiera avant 2010 d’un droit d’accès Internet haut débit à un tarif abordable, de l’ordre de 35 euros par mois, équipements d’accès inclus.


Un appel à candidature sera lancé au premier semestre 2009 pour la fourniture d’une prestation d’accès à Internet haut débit pour tous,

À compter du 1er janvier 2010. Les opérateurs seront invités à proposer des offres garantissant à l’ensemble des Français, où qu’ils habitent, un accès à Internet haut débit (>512 kbit/s), à un tarif abordable, inférieur à 35 euros/mois. Le débit minimal et le tarif maximal seront actualisés tous les deux ans. Cet appel à candidature sera décliné au niveau local, pour permettre aux collectivités locales qui le souhaitent et à leurs délégataires de se positionner. À l’issue de l’appel à candidature, l’État conclura une convention d’accès à Internet haut débit pour tous avec les opérateurs retenus. Chaque Français pourra ainsi exercer son droit à Internet haut débit auprès des opérateurs sélectionnés.


L’état réinvente l’eau chaude ! ci-après 3 liens d’opérateurs satellite qui sont déjà en dessous de ces tarifs avec un débit entre 1 et 2 mégas….

Soyons cool, j’hurle de rire! si les 153 autres mesures sont du même acabit !! On va pas avancer des masses!
Après un moment de reflexion….

Je me sens partagé entre une franche rigolade et une cruelle interrogation « ils nous prennent pour des imbéciles ? ». Aussi je préfère laisser passer le week-end  et reprendre la suite à froid un autre jour …..

Mais franchement celui qui a pondu ça est nul ! désolé ….et je ne parle pas de la notion de tarif abordable évoquée…
J’espère quand même vous apporter de bonnes nouvelles un peu plus tard mais là ils m’ont sciés dès le départ.
@ bientôt
Rodolphe Chauvelier  

Déploiement des NRA ZO en mayenne suite (ADSl, Fibre optique…)

Nous vous invitons à découvrir le relevé de la décision de la commission permanente (octobre 2008) concernant la décision de lancer un appel d’offre très prochainement pour ettoffer l’infrastructure haut débit du département……

Plus d’ADSL et de fibre optique…..
Nous vous informerons quand nous aurons de plus amples informations.

10 – ACCÈS À L’INTERNET HAUT DÉBIT : PROGRAMME PLURIANNUEL D’ÉQUIPEMENT – MARCHÉS DE TRAVAUX : INSTALLATION D’ÉQUIPEMENTS POUR LA DIFFUSION DU HAUT DÉBIT ET DE LIAISONS DE COLLECTE La commission permanente :
a autorisé le Président du Conseil général à lancer une procédure de consultation par appel d’offre ouvert en vue de la passation des marchés suivants, pour l’installation d’équipements pour la diffusion de l’Internet haut débit, et de liaisons de collecte très haut débit jusqu’à ces nouveaux équipements :
– Lot 1 : construction des NRA ZO (Noeuds de Raccordement d’Abonnés en Zone d’Ombre) : Création des NRA ZO : armoire, raccordements, dérivation de la boucle locale –
– Lot 2 : mise en place de liens de collecte très Haut Débit
Le coût global est estimé à 4,2 millions d’euros, pour 55 opérations de construction de NRA ZO et de collecte très Haut Débit. a autorisé le Président du Conseil général à signer lesdits marchés. – Chapitre 21 – nature 2153 – fonction 74 – ligne de crédit 8188 – – Adopté à l’unanimité

rodolphe,

Aide de 500 euros max si t’as pas l’ADSL

Votre raccordement à Internet par satellite ou hertzien peut être subventionné:  descriptif de l’aide en lisant la suite

Internet haut débit par voie satellitaire ou hertzienne

Objet Aider à l’équipement individuel en moyens de réception Internet haut débit par voie satellitaire ou hertzienne, dans les territoires non accessibles à cette technologie

Bénéficiaires Particuliers, entreprises, agriculteurs, artisans, commerçants, professionnels indépendants

Conditions d’octroi Les locaux d’habitation ou professionnels doivent être situés dans un territoire non accessible à l’Internet haut débit ADSL et pour lequel le déploiement d’une solution filaire d’accès à l’Internet haut débit n’est pas prévu.

L’aide à l’équipement ne pourra être accordée que :

– si le bénéficiaire a présenté, avant l’achat et l’installation de l’équipement,
une demande écrite au Conseil général et,

– si le Conseil général a confirmé par écrit que le projet d’équipement
remplissait, au vu des informations fournies, les conditions d’octroi prévues.

Dépenses éligibles : équipement extérieur (antenne parabolique, tête de

réception, câble de liaison) et informatique (carte modem), frais d’installation
et de configuration informatique par un professionnel.

Calcul de l’aide Subvention égale au coût de l’équipement mis en place (cf. dépenses éligibles)

plafonnée à un montant maximum de 500 € (418 € si le bénéficiaire récupère la
TVA) versée en une seule fois après installation de l’équipement et sur
présentation des originaux des factures acquittées.

Dossier à présenter Avant l’installation :

– Demande écrite du bénéficiaire sollicitant l’aide du Conseil général avec
nom, prénom, adresse d’installation prévue, coordonnées téléphoniques,
condition d’occupation des locaux d’habitation ou professionnels (locataire,
propriétaire)
– Copie d’un justificatif de domicile (facture de gaz ou d’électricité ou de
téléphone)
– Pour les professionnels, en plus des éléments ci-dessus, numéro
d’inscription au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des
métiers

Après l’installation :

– Copie des factures acquittées sur lesquelles doivent figurer la date et le
moyen de paiement (carte bancaire, chèque…) ainsi que la mention
« facture acquittée » avec la signature du bénéficiaire
– Relevé d’identité bancaire ou postal
– Engagement sur l’honneur du bénéficiaire à laisser l’équipement dans les
locaux d’habitation ou professionnels en cas de changement de domicile.

Service instructeur Direction des systèmes d’information

�� 02. 43.66.52 68

Direction de l’économie et du développement des territoires

�� 02. 43.66.52.77

Lieu de dépôt du
dossier

Monsieur le président du Conseil général
Hôtel du département
39 rue Mazagran
BP 1429
53014 LAVAL Cedex